intermittence et location matériel

Les questions juridiques et tarifaires concernant nos métiers.
Avatar de l’utilisateur
Greg-caravaggio
L'équipe SDO
L'équipe SDO
Messages : 663
Inscription : 25 févr. 2010, 09:24

Re: intermittence et location matériel

Message non lu par Greg-caravaggio » 28 août 2019, 09:45

Mais, sauf si ça a changé récemment, une micro-entreprise ne peut avoir pour activité la location de matériel... Donc pas une option pour Flavien.

Avatar de l’utilisateur
Megalobass
0 VU
0 VU
Messages : 1873
Inscription : 01 juin 2004, 17:58
Localisation : Compiègne
Contact :

Re: intermittence et location matériel

Message non lu par Megalobass » 28 août 2019, 09:50

Greg-caravaggio a écrit :
28 août 2019, 09:45
Mais, sauf si ça a changé récemment, une micro-entreprise ne peut avoir pour activité la location de matériel... Donc pas une option pour Flavien.
Si, la location de matériel est ouvert au statut de micro-entrepreneur depuis 2018.
Bertrand Allaume - Apple Logic Pro 9 Master Pro - Apple Certified Trainer
Audio-Technica : http://eu.audio-technica.com/fr/
ICI Label : http://www.ici-label.com

Jan
Donateur en Bronze
Donateur en Bronze
Messages : 604
Inscription : 01 avr. 2009, 18:43

Re: intermittence et location matériel

Message non lu par Jan » 28 août 2019, 20:44

GonZo_ a écrit :
27 août 2019, 12:44
https://www.service-public.fr/particuli ... oits/F2308

Il n'a effectivement aucune obligation de payer à la fin du mois (mea culpa), mais toujours à la même période. Donc il a des obligations quand même. Et pas plusieurs mois après.
Et ben c'était mieux avant, quand c'était obligatoire !
"i am not young enough to know everything" Oscar Wilde

Elie
Donateur en Bronze
Donateur en Bronze
Messages : 1274
Inscription : 12 janv. 2005, 16:59
Localisation : Paris

Re: intermittence et location matériel

Message non lu par Elie » 29 août 2019, 15:47

Megalobass a écrit :
28 août 2019, 09:50
Greg-caravaggio a écrit :
28 août 2019, 09:45
Mais, sauf si ça a changé récemment, une micro-entreprise ne peut avoir pour activité la location de matériel... Donc pas une option pour Flavien.
Si, la location de matériel est ouvert au statut de micro-entrepreneur depuis 2018.
Mec, ça c'est une info... Mais ce n'est un demi-pas en avant car on ne peut toujours pas récupérer la TVA, amortissement... etc.

Elie
Donateur en Bronze
Donateur en Bronze
Messages : 1274
Inscription : 12 janv. 2005, 16:59
Localisation : Paris

Re: intermittence et location matériel

Message non lu par Elie » 29 août 2019, 15:50

Megalobass a écrit :
28 août 2019, 09:50
Greg-caravaggio a écrit :
28 août 2019, 09:45
Mais, sauf si ça a changé récemment, une micro-entreprise ne peut avoir pour activité la location de matériel... Donc pas une option pour Flavien.
Si, la location de matériel est ouvert au statut de micro-entrepreneur depuis 2018.
Mec, ça c'est une info... Mais ce n'est qu'un demi-pas en avant car on ne peut toujours pas récupérer la TVA, amortissement... etc, et c'est considéré comme un revenu par le fisc et PE, pas moyen de mettre à gauche au titre de l'investissement.

Avatar de l’utilisateur
sigir
Donateur en Argent
Donateur en Argent
Messages : 897
Inscription : 24 nov. 2004, 21:53
Localisation : Chambéry

Re: intermittence et location matériel

Message non lu par sigir » 01 sept. 2019, 21:12

Il y a aussi le cumul régime général et intermittence.
Si on entre dans une CAE https://www.les-scop.coop/sites/fr/vous ... eateur-cae on est administrativement salarié, mais dans la vie de tous les jours on est indépendant.
Je veux dire : un vrai indépendant, pas un auto-entrepreneur. C'est à dire avec TVA, facturation, achats avant cotisations, amortissements, etc. tout en étant salarié, donc au régime général. Le salaire dépend du chiffre d'affaire.

Combien d'heures pour être compatible avec l'intermittence ? On lit de tout, mais ma conclusion est que si on fait moins de 507h par an (soit 40 h par mois) c'est bon. C'est en tous cas ce que je fais, je facture les activités hors spectacle vivant, et bien sûr je déclare ça à Pôle Emploi.
Je pense qu'il faut que le boulot facturé corresponde réellement à environ 40h par mois, afin de conserver l'idée que l'intermittent doit chercher du travail, en tous cas c'est ce que je fais.

Il y a des vraies cotisations (un peu plus de 50% du montant HT), pas comme l'autoentrepreneur.

Pour la location, je ne sais pas, le plus simple est de faire comme il a été dit, d'insérer ça dans le prix de l'heure
Régis Fraisse

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Baidu [Spider] et 44 invités