Musique de jeu vidéo et SACEM

Les questions juridiques et tarifaires concernant nos métiers.
Avatar de l’utilisateur
doudov
-10 VU
-10 VU
Messages : 139
Inscription : 07 mai 2005, 16:20

Message non lu par doudov »

mon cher zikayan, le fait de poser la question des modes de rémunération d'un travail, de la propriété intellectuelle, sont des questions éminement (éminemment ? 1 m ? 2 m? bon, je passe) politiques ! :)

certes, ce n'est pas absolument directement lié au sujet du post, mais comme M. Heral avait l'air de vouloir continuer à pavoiser avec ses questions de 'bien et de mal', et surtout de 'souplesse' et de 'volonté', je me permettais de lui rappeler quand même certaines réalités liées au vocabulaire qu'il emploie.

maintenant, je l'avoue, c'est vrai que c'est un peu off-topic, mais que veux tu, tout est question de souplesse, mon cher zikayan. :)
Avatar de l’utilisateur
heral
0 VU
0 VU
Messages : 1645
Inscription : 09 mars 2004, 21:16
Contact :

Message non lu par heral »

doudov a écrit : comme M. Heral avait l'air de vouloir continuer à pavoiser avec ses questions de 'bien et de mal', et surtout de 'souplesse' et de 'volonté', je me permettais de lui rappeler quand même certaines réalités liées au vocabulaire qu'il emploie.
oulalal :cry:

je crois que je porte toujours beaucoup d'attention sur les mots que j'emploie

je parle de bien et de mal, non pas en relation avec Nietsche mais juste parce que "au dela du bien et du mal" c'est la traduction française de Beyond Good & Evil, le jeu sur lequel j'ai bossé.
donc , c'etait ....euh.....une blague, un joke... un petit pet...:oops:

je parle de volonté et de souplesse parce que nous devons tous nous battre pour qu'à terme il y ait un peu plus de français au VGL.(comme le precisait Mr Magoo)
l'idée d'être une bete prehistorique, style dinosaure qui a pris une meteorite sur le blaire, espèce en voie de disparition , ne me convient qu'à moitié.
alors si mon exemple peut faire avancer les choses, j'en serais le plus heureux. :wink:
Avatar de l’utilisateur
laurent_Juillet
-2 VU
-2 VU
Messages : 634
Inscription : 30 juin 2004, 15:49
Contact :

Message non lu par laurent_Juillet »

heral a écrit :alors si mon exemple peut faire avancer les choses, j'en serais le plus heureux. :wink:
Ce serait super bien, mais la situation est tout de même pas mal bloquée depuis quelques temps. Comme toujours, le plus compliqué à combattre ce sont les préjugés, et il me semble que la plupart des compositeurs "sérieux" portent l'étiquette Sacem en France.
Avatar de l’utilisateur
heral
0 VU
0 VU
Messages : 1645
Inscription : 09 mars 2004, 21:16
Contact :

Message non lu par heral »

laurent_Juillet a écrit : il me semble que la plupart des compositeurs "sérieux" portent l'étiquette Sacem en France.
il y a même les compositeurs "deconneurs" :P :P :P
Avatar de l’utilisateur
laurent_Juillet
-2 VU
-2 VU
Messages : 634
Inscription : 30 juin 2004, 15:49
Contact :

Message non lu par laurent_Juillet »

Oui mais ceux là...ils déconnent!!!!!!! :D
Avatar de l’utilisateur
MrMagoo
-10 VU
-10 VU
Messages : 106
Inscription : 16 août 2006, 19:18
Localisation : Toulouse
Contact :

Message non lu par MrMagoo »

La question m'intéressante cependant. Qui parmis les compositeurs présents ici n’est pas à la SACEM? Et dans ce cas là, par quel organisme passez-vous ou comment faites-vous? Vous ne fonctionnez qu'en cession de droit?
Avatar de l’utilisateur
doudov
-10 VU
-10 VU
Messages : 139
Inscription : 07 mai 2005, 16:20

Message non lu par doudov »

[mode sylvestre des guignols] what ? french ants in our big business ? arf arf arf arf arf !!! [/mode sylvestre des guignols] :)

t'inkiète pas pour moi Héral, je sais péter s'il le faut ! :o :)

mais quand il le faut, il faut aussi rappeler certaines réalités.. :x :)
Avatar de l’utilisateur
arnoterra
Donateur en Bronze
Donateur en Bronze
Messages : 71
Inscription : 07 févr. 2006, 21:02

Message non lu par arnoterra »

Le plus marrant c'est que la Sacem finance un stage de conception sonore adaptée aux jeux video à l'ENJMIN (école des jeux vidéo à Angoulême)

Conception musicale et sonore pour jeux vidéo et médias interactifs

Ce stage de 10 jours s’adresse à des compositeurs, musiciens, techniciens du son, producteurs ou informaticiens passionnés par le son et la musique et qui désirent se spécialiser dans le son pour le jeu vidéo et les médias interactifs. La formation d’une valeur de 2 300 € par stagiaire est offerte par la Sacem et l’Enjmin.
Je sais pas si on explique à la fin du stage aux compositeurs qu'ils doivent déménager pour bosser ...
Avatar de l’utilisateur
heral
0 VU
0 VU
Messages : 1645
Inscription : 09 mars 2004, 21:16
Contact :

Message non lu par heral »

arnoterra a écrit :Le plus marrant c'est que la Sacem finance un stage de conception sonore adaptée aux jeux video à l'ENJMIN (école des jeux vidéo à Angoulême)
ce doit etre un stage tres interessant, car je crois comprendre que c'est cecile le prado qui pilote le projet.
c'est quelqu'une de bien .
Avatar de l’utilisateur
arnoterra
Donateur en Bronze
Donateur en Bronze
Messages : 71
Inscription : 07 févr. 2006, 21:02

Message non lu par arnoterra »

oui Cécile est bien, elle est prof de son à l'ENJMIN, très bonne formation à l'interactivité sonore et à la prog son
Répondre