LANDR : Mastering audio automatisé

Théorie et pratique de cet art méconnu, tous supports.
Avatar de l’utilisateur
Maxwyme
L'équipe SDO
L'équipe SDO
Messages : 603
Inscription : 16 févr. 2009, 01:05

Re: LANDR : Mastering audio automatisé

Message non lu par Maxwyme » 21 sept. 2018, 11:59

Bon, je pensais passer pour un hérétique concernant les résultats issus de Landr mais ça va je suis pas le seul apparemment !!!

C'est assez effrayant l'efficacité de ce truc... Cela dit, je ne m'y risquerai pas en dehors d'une musique moderne.

Sinon Music-o-mètre est un mot que j'ai toujours trouvé assez mignon.

Voilà, Bonne journée! :D

Maaza
-20 VU
-20 VU
Messages : 32
Inscription : 17 mai 2014, 16:51

Re: LANDR : Mastering audio automatisé

Message non lu par Maaza » 21 sept. 2018, 12:20

vinsondier a écrit :
21 sept. 2018, 11:47
Oulah, ça sent le compositeur de « production music » (pardon, de musique au mètre) fâché.

Cela dit, je peux le comprendre, la star du film, ben c’est le film, pas la musique...
Et si on n’arrive pas à s’y faire, on change de crémerie.

Ou on parle des acteurs coupés au montage, des super plans du chef op élaborés pendant 3 jours qui sautent parce que pas pertinents dans la narration, du montage son chiadé qu’on supprime au mix pour laisser de la place à la musique (et oui!) sur une séquence précise, etc, etc...

La production audiovisuelle (et le cinéma en particulier) est un exercice ou l’égo de ses participants doit s’effacer devant le film. C’est bien pour cela qu’il y a des réalisateurs. Et si le réalisateur veut moins de musique parce que ça nuit à la narration, on met moins de musique.
Et promis, c’est pas pour embêter les compositeurs...!

PS: quand au débat « production music » vs « musique au mètre », perso, je le mets au même niveau que le débat « sondier »/« ingénieur du son », dans le champ des égos contrariés.
Nan mais le fond du problème, c'est pas l'égo, c'est de mixer une musique à -40 db, autant ne pas la mixer...!
Ma musique au fond je m'en contrefous, je suis payé pour la faire au début et payé une seconde fois par les droits et meme une musique à -40db , je suis payé en droits car elle apparait sur le cuesheet...
mais je pense à l'intérêt du film avant tout, et une musique mal mixée (trop fort ou trop faible) par rapport aux dialogues nuit au film. Et j'ai encore rarement eu l'occasion de travailler avec un mixeur film français qui fait bien ce travail.
C'est sûr que c'est du boulot , il faut suivre les dialogues au mm avec l'automation volume , au lieu de tracer une ligne droite mise à -38 db :D

Désolé je digresse.

vinsondier
-10 VU
-10 VU
Messages : 167
Inscription : 01 juin 2010, 13:40
Localisation : Rennes

Re: LANDR : Mastering audio automatisé

Message non lu par vinsondier » 21 sept. 2018, 12:34

C'est sûr que c'est du boulot , il faut suivre les dialogues au mm avec l'automation volume , au lieu de tracer une ligne droite mise à -38 db :D

Attention, raconter des bêtises, ça décrébilise tout un discours.
Et je crois qu’on peut sans doute se passer de ton mépris...

Avatar de l’utilisateur
Brotools
Donateur en Argent
Donateur en Argent
Messages : 1719
Inscription : 28 avr. 2012, 18:17
Localisation : paris
Contact :

Re: LANDR : Mastering audio automatisé

Message non lu par Brotools » 21 sept. 2018, 13:01

Désolé si tu as eu de mauvaises expériences avec des mixeurs, ça arrive effectivement hélas, mais de là à stigmatiser tout une profession en mettant tout le mode dans le même panier, c'est un peu raide.

Pour ma part, je ne me suis JAMAIS contenté de caler une musique à un niveau et de la laisser comme ça (sauf quand il n'y a QUE de la musique, plein pot, of course).

Après, j'ai aussi vécu, en tant que mixeur, des expériences "douloureuses" où la musique était tellement hors sujet, mal branlée ou trop présente sur l'ensemble du film qu'une fois le réalisateur consulté et ayant essuyé un refus quant à la possibilité de l'enlever tout bonnement sur certains passages (même si ce même réal' reconnaissait n'être pas très satisfait du résultat), je me suis retrouvé à retenir des musiques à des niveaux ridiculement bas...

Avatar de l’utilisateur
Foxp2
Donateur en Argent
Donateur en Argent
Messages : 2942
Inscription : 22 nov. 2006, 15:46
Localisation : Saint Denis
Contact :

Re: LANDR : Mastering audio automatisé

Message non lu par Foxp2 » 21 sept. 2018, 13:22

Bientôt à l Afsi on fait un gros atelier sur la musique de film avec des invités assez sérieux ..
Voila ç est tt ce que j avais a dire :) .
Ê pericoloso sporgersi!

Avatar de l’utilisateur
Papalou
+2 VU
+2 VU
Messages : 2093
Inscription : 18 mars 2005, 19:32

Re: LANDR : Mastering audio automatisé

Message non lu par Papalou » 21 sept. 2018, 14:57

Faire de l'automation au millimètre sur les dialogues pour laisser de la place à la musique ? :shock:

Oh p****n, j'ai failli me faire une entorse du diaphragme tellement ça m'a fait rire… :mrgreen:
Batterie de cuisine Lagostina - Mixeur Kenwood - Four Sauter - etc...

Maaza
-20 VU
-20 VU
Messages : 32
Inscription : 17 mai 2014, 16:51

Re: LANDR : Mastering audio automatisé

Message non lu par Maaza » 21 sept. 2018, 19:02

Papalou a écrit :
21 sept. 2018, 14:57
Faire de l'automation au millimètre sur les dialogues pour laisser de la place à la musique ? :shock:
Non sur la piste musique ....

Avatar de l’utilisateur
Papalou
+2 VU
+2 VU
Messages : 2093
Inscription : 18 mars 2005, 19:32

Re: LANDR : Mastering audio automatisé

Message non lu par Papalou » 22 sept. 2018, 15:43

Maaza a écrit :
21 sept. 2018, 19:02
Papalou a écrit :
21 sept. 2018, 14:57
Faire de l'automation au millimètre sur les dialogues pour laisser de la place à la musique ? :shock:
Non sur la piste musique ....
Ah oui ça change tout…. ou pas. :mrgreen:

Je te propose de te pencher sur les contraintes des différentes versions de mixage que doivent produire les mixeurs (5.1 / stéréo, dynamiques film / TV / CD / blu-ray / web), l'intelligibilité à préserver, les demandes artistiques venant de la réalisation et de la production… Ca fera grandement avancer le schmilblik.
Batterie de cuisine Lagostina - Mixeur Kenwood - Four Sauter - etc...

olivad
-20 VU
-20 VU
Messages : 2
Inscription : 02 avr. 2015, 20:08

Re: LANDR : Mastering audio automatisé

Message non lu par olivad » 24 sept. 2018, 09:40

Maaza a écrit : "La musique au mètre comme tu dis est dorénavant de plus en plus respectée, produite avec de gros moyens. orchestres, mixeurs professionnels, orchestrateurs chevronnés ; et bien souvent elle sonne mille fois mieux que de la musique originale faite en 6 jours pour une somme dérisoire et pour satisfaire la production…"
et hop encore une couche … je devrais laisser couler comme d'habitude mais là ras le bol de ce discours formaté.

Les pauvres types comme moi qui composent de la musique originale ( en six jours c'est quand on est large ) apprécient ta leçon de respect !

Mais bien sur, c'est une évidence, la "musique au maitre" qu'on choisit sur catalogue est devenue la panacée !
C'est l'Amérique !
Des milliers de titres, proprement classés, rangés dans des cases sur critère bien précis, quoi de plus classe?
et super bien produits de surcroit , avec gros moyens derrière , du gros son, orchestre bulgare et section de violons smicars, ( bon j'exagère , il y a d'excellentes sessions parisiennes pour enregistrer des stems de cordes ) ! mais bon tout de même faut arrêter de faire avaler n'importe quoi !…
Production Music! Ouaaaou … mazette .
Ca c'est du beau et du bon lobbying …; qui a d'ailleurs porté ses fruits jusqu'au dans les hautes sphère de Tante de Sacem, afin de négocier ses barèmes de répartition ….
Quoi de plus brillant que cette musique formatée, prête à porter, universal heu selle … comparée à cette pauvre musique originale, locale , faite maison , sans ogm beurk ..

Je ne m'épancherais pas plus sur la monsanto-isation de la situation … ni sur l'abus de position dominante qu'on rencontre de plus en plus dans certaine situation … ( Combien de fois un/une monteur, ou réalisateur me disent "On souhaite vraiment travailler avec toi " on va poser la question auprès de la prod et là , hop hop hop NIET , interdit … il y a exclusivité avec une grosse maison … vous êtes donc obligés d'utiliser leur catalogue ! Bravo bien joué les gars … ça c'est du respect , de la classe !

Alors oui je comprends que quand on fait parti d'une écurie parmi les autres poulains du hara, on défend son bifteck mordicus …

désolé pour le hs énervé .... concernant LANDR, le plouc français que je suis s'en passe très bien ... et ça sonne quand même vachement bien dans mes focals ...

Maaza
-20 VU
-20 VU
Messages : 32
Inscription : 17 mai 2014, 16:51

Re: LANDR : Mastering audio automatisé

Message non lu par Maaza » 24 sept. 2018, 16:49

navré mais c'est un triste constat... combien de documentaires estampillés -musique originale - ont une musique insipide faite en 4 jours avec 2-3 pads de Kompakt faute de temps et de moyens ? Suivez mon regard les productions et le cachet minimal de 1500 - aller 3000 euros - pour toucher l'aide CNC?
Ces sommes sont pitoyables. Impossible d'enregistrer le moindre instrument , la moindre section de cordes, la moindre guitare, pour cette somme. Pas de mixage musique.

Vous voulez lutter comment contre Audionetwork et ses 100 albums annuels enregistrés aux studios des abeilles?
J'en suis tout autant désolé que vous. Mais c'est devenu impossible de lutter vu les sommes proposés pour écrire la musique de ces documentaires.

C'est pas du lobbying, c'est juste un constat.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invités