COurbe Iso X du pauvre ? est-ce possible ?

Théorie et pratique du montage parole et son, et de la création sonore (sound design).
Avatar de l’utilisateur
come
Donateur en Argent
Donateur en Argent
Messages : 378
Inscription : 10 avr. 2007, 13:06

Re: COurbe Iso X du pauvre ? est-ce possible ?

Message non lu par come » 19 mars 2020, 14:36

Hello LoicK,

J'ai vérifié sur mon FabFilter ProQ3, pas de filtre à 3dB/oct.

Je comprends ton envie d'aller au bout de ton expérience pour te forger ta propre idée sur la question.
Cela dit ce n'est pas un filtre à 3dB/oct que tu vas y arriver, car cette courbe de réponse ne s'applique pas à ta sortie master mais à ta chaine d'écoute.

Pour faire simple il faut considérer tes enceintes et ton local comme un système à part entière.
C'est la réponse de ce système qui doit rentrer dans le gabarit de la courbe Iso X.
Or tes enceintes ont beau être droites et neutres d'après les données fournies par leur fabricant, cette courbe de réponse idéale a été mesurée dans une chambre anechoique à 1m.
Dans la réalité, une mesure de la réponse de tes enceintes au point d'écoute de ton local te montrera une courbe à tendance descendante. Les aigus ont peu d'énergie et cette énergie est rapidement absorbée. A l'inverse le grave possède beaucoup plus d'énergie, plus difficile a maitriser et à absorber. Et les modes propres de ton local vont accentuer les resonances de certaines fréquences dans le bas et le bas médium.

Donc l'équalisation que tu devras apporter à ton système enceintes + local devra prendre en compte cette courbe naturelle et c'est pourquoi ce n'est pas un filtre à 3dB/oct qui va te permettre d'y arriver mais plutôt plusieurs filtres paramétriques.

Pour réaliser des mesures sérieuses à moindres frais, je te recommande d'utiliser le logiciel RoomEQ Wizard (REW pour les intimes !) qui est gratuit et très complet : https://www.roomeqwizard.com
Il te faut aussi un micro de mesure, je te recommande le micro USB UMIK-1 de chez minidsp qui est fourni avec une courbe de calibration unique à charger dans REW et qui coute moins de 100€ : https://www.minidsp.com/products/acoust ... ent/umik-1

Si tu vas au bout de ton expérience, je pense sans trop me tromper que tu trouveras qu'une courbe Iso stricte (-3dB/oct à partir de 2kHz) sonnera très artificielle et étouffée. Je rejoins thom_fourel sur son analyse, la courbe des salles de référence s'est beaucoup ouverte ces dernières années. Il te faudra certainement trouver un compromis plus doux.

Une dernière chose au sujet du mythe des courbes parfaitement droites des systèmes de monitoring. Comme je le disais, une enceinte peut être mesurée complètement flat en milieu anechoique, la courbe de réponse réelle de la même enceinte en conditions réelles sera toujours à tendance descendante, y compris dans une control room parfaitement traitée !
Pire encore, une equalisation pour rendre le système complement flat en conditions réelles donnera un résultat qui sera perçu comme agressif, criard, sans consistance dans le bas. Pourquoi ? Parce que notre oreille est habituée à ce que les aigus soient naturellement plus absorbés que le grave et notre cerveau compense. Donc si on demande à une paire d'oreilles en or de régler "à l'oreille" un système pour qu'il soit flat, il y a fort à parier que la mesure résultante soit une courbe à tendance descendante ;)
Pour remettre les choses en contexte, je ne parle que de tendances légères, genre 1dB/oct max. Mais tout de même !

Bon courage dans tes expérimentations !
Côme

Avatar de l’utilisateur
LoïcK!
-20 VU
-20 VU
Messages : 61
Inscription : 13 déc. 2006, 22:40
Localisation : VALENCE

Re: COurbe Iso X du pauvre ? est-ce possible ?

Message non lu par LoïcK! » 19 mars 2020, 16:17

Merci Côme pour ce rappel parfaitement censé et clair !!!

Merci pour le ckeck Fabfilter

Avec la Pause-Corona, le studio étant fermé sous alarme, la réflexion étant plus libre et moins pressante entre deux devoirs d'enfants, je m'orientais plutôt vers la piste Micro de mesure, je suis à deux doigts d'investir à titre perso dans un Sonometre / analyseur de spectre afin de vérifier ce que mes écoutes derrière l'écran laissent réellement passer, comme toi je ne suis pas convaincu par l'obsession de la courbe plate.

Si correction il devait y avoir, que dire des EQ graphiques ? lesquels ?

Prenez soin de vous les confinés!

Cyrileg
-20 VU
-20 VU
Messages : 12
Inscription : 26 août 2019, 15:15

Re: COurbe Iso X du pauvre ? est-ce possible ?

Message non lu par Cyrileg » 20 mars 2020, 10:59

Salut à tous.
Cette question est très intéressante. Je me suis posé les mêmes questions bien que cela ne relève pas de mon boulot puisque c'est une question d'acousticien spécialisé.
Du coup j'ai trouvé le livre de Philip Newell "Recording sound studio" qui explique ces histoires de courbes Iso-X.
Tout d'abord le problème de départ était que le mix ne se transportait pas bien entre un audit et le cinéma, à système de diffusion équivalent.Nous avons là déjà une première réponse à cette question.

Pourquoi? :
Je vous passe les détails que vous trouverez dans le livre mais il s'est avéré que pour retrouver une réponse équivalente entre l'auditorium et le cinéma, il fallait appliquer au système de diffusion du cinéma une courbe appelée ISO-X que vous connaissez.
Selon Philipp Newell : "La perception des hautes fréquences a tendance à augmenter en fonction du temps de réverbération et que la taille de la pièce augmente, d'où la nécessité d'appliquer une pente dans les hautes fréquences sur les systèmes de reproduction dans les très grandes pièces"
L'explication n'est pas forcément évidente mais cela est dû essentiellement à 3 critères qui sont le volume de la pièce de diffusion, le temps de réverbération et le traitement acoustique du lieu et évidement le système de diffusion utilisé. Côme l'explique très bien.

Le système de diffusion est un élément qui peut-être identique en auditorium et en cinéma. Or en montage son, il est rare de pouvoir le faire dans un studio disposant de ces enceintes. En montage son, nous utilisons des enceintes de monitoring qui ne se comportent pas de la même manière en terme de linéarité, de phase et de diffusion fréquentielle.
Viens ensuite le temps de réverbération. Le traitement acoustique des auditoriums est généralement plus efficace que les cinémas. Le spectre et le temps de réverbération par fréquence est différent. Des phénomènes psycho acoustiques rentrent en jeu.
Ce qui nous amène au Volume des salles. Un cinéma en moyenne a une surface de 300 à 500m². Le volume est donc en moyenne de 1600 m3. Ce qui n'est pas le cas de tous les auditoriums. Pour un auditorium de 50m²/150m3 (je crois que c'est le minimum pour Dolby), il ne faudrait surtout pas appliquer cette courbe qui donnerai des fausses informations pour la transportabilité du mixage. Des courbes intermédiaires existent qui je pense peuvent rentrer en jeu à partir de volume de l'ordre de 500m3 avec une pente de 1dB/octave.

Ma conclusion personnelle, c'est de ne surtout pas appliquer de courbe ISO en monitoring pour du montage son.
Il en est de-même pour les petits auditoriums en dessous de 500m3
Par contre si l'auditorium de mix applique une courbe ISO standard avec un volume non adapté de la pièce, effectivement, la question peut se poser. Mais la transportabilité sera compromise.

J'espère avoir été clair :?

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Cedric-Fox, Greg-caravaggio, manu_n et 34 invités