Dolby atmos et environement

Discussions théoriques et pratiques sur les différents rôles du son, en général... Et par extension les liens vers des sites intéressants, ou autres blogs et interviews.
bougon1er
Donateur en Or
Donateur en Or
Messages : 58
Inscription : 14 févr. 2019, 20:46

Dolby atmos et environement

Message non lu par bougon1er »

Bonjour à tous et à toutes.

Je n'ai vu que peu voir pas de débat sur le sujet, et pourtant... Pourtant j'ai l'impression qu'il est central.
Je vois fleurir de partout, sur les réseaux sociaux surtout, nombre de publications de collègues qui annoncent leur passage au mixage Dolby atmos, leurs studios équipés, leurs myriades d'enceintes autour de la pièce etc...

Pour faire simple, je me dis que c'est à l'opposé de enjeux environnementaux qui devraient nous préoccuper.
Entre le matériel nécessaire pour travailler ce format, les ressources plus gourmandes pour le stocker/diffuser et bien sûr le matériel pour le lire, nous sommes très loin d'une forme de sobriété technologique pourtant nécessaire en cette époque de raréfaction des ressources (énergie, métaux, etc...) ou il devient urgent de se réinscrire dans les limites planetaire.

Et pourtant, je n'ai pas vu beaucoup de discussions dans ce sens. Et je trouve ça assez navrant pour être honnête.
Suis-je le seul dans ce cas ?
Bon, je sais que c'est systémique. On pourrait aussi parler des video 4K sur telephone/ioutub etc...

Bref, comme sdo est un peu engourdi/au ralenti par rapport à y'a qques années, ça peut être pas mal d'en causé ici !

Thx
Avatar de l’utilisateur
Rhodes
-10 VU
-10 VU
Messages : 154
Inscription : 06 mai 2020, 20:25
Localisation : Marseille

Re: Dolby atmos et environement

Message non lu par Rhodes »

Hello

Je ne suis pas d'accord avec cette assertion.

Déjà, pour évacuer ça rapidement, je ne pense pas vraiment qu'on puisse comparer avec la 4K. Le son, même en Atmos, pèsera toujours infiniment moins que la vidéo, autant en stockage sur les diverses plateformes qu'en quantité de matériel pour capter et traiter le RAW vidéo, la 4K et au delà.

Ensuite, l'un des enjeux de l'Atmos est de fournir à terme un fichier unique qui sera "recalculé" en live pour fournir un 5.1, une stéréo ou que sais-je. Cela fait moins de formats intermédiaires, moins de volume.
De même pour les Blu-ray, le fichier Atmos embarque les différentes versions étrangères en un seul fichier, ce qui évite limite (un peu) le poids total du son.

Enfin, pour ce qui est du matos, on ne va pas se mentir la tendance est à la réduction du nombre des gros studios. On va certainement plus vers une présence importante du Home Atmos que de l'Atmos Cinéma. (C'est juste une classification de Dolby, on peut faire un film de Cinéma en Home Atmos hein.)

L'avantage de ces petites salles Home Atmos, c'est qu'après avoir bien mordu notre joue sur le volume réduit de la salle (parce que bon, ça c'est chiant un peu), on se retrouve avec une salle assez polyvalente qui peut fonctionner pour le cinéma, la télévision, et même le montage son. Donc en théorie au final moins de salles spécialisées dans tous les sens.

Et puis, ne nous y trompons pas. La plupart des collègues qui se montent leur Atmos, ça ne va pas être l'Atmos Cinéma très demandeur en matériel. Le Home Atmos tourne intégralement sur le même ordinateur que le DAW, il n'y a pas besoin d'avoir une interface son énorme non plus, et on est juste sur quelques enceintes en plus (le 7.1.4 est laaaargement le plus répandu, donc 6 enceintes de plus par rapport au 5.1, bon ça va quoi).

Personnellement je suis bien plus effaré par la disparition progressive des salles de montage son en studio, qui pousse (et c'est pas de leur faute) énormément de monteurs son à monter une salle d'edit 5.1 chez eux. Là pour le coup le bilan est différent. Si ça continue, compter un écosystème complet par monteur son français au lieu de quelques salles en France sera beaucoup moins sobre que quelques régies Home Atmos.

Rod.
bougon1er
Donateur en Or
Donateur en Or
Messages : 58
Inscription : 14 févr. 2019, 20:46

Re: Dolby atmos et environement

Message non lu par bougon1er »

Hello !

De la complexité, c'est ce que j'appelais d'un débat. Merci pour ton message.

En fait, j'ai fait un court message de départ, qui n'etait pas très complet, pas très précis. Je voulais étendre le questionnement au delà du cinéma. C'est notamment en voyant bcp de studios musique passer en atmos que je me suis posé la question. Enfin Atmos... Je devrais dire immersif... Je devrais peut-etre renommer le fil, car c'est plutôt de l'immersif en général que du dolby atmos qu'il s'agit dans mon esprit.

Comme tu le rappelles, le poids du son par rapport à l'image est minime. Je parlais plus de l'esprit du truc; il faut toujours plus de canaux, plus de quantité, remplir des tuyaux, proposer du nouveau. Trouver un encodage pour alléger le flux et simplifier le format en salle, c'est très bien. Mais on parle aussi d'une technologie qui s'invite chez M Tout-le-monde, on vend des barres atmos dans les enseignes d'electro-ménager (à prix d'or). Bientôt il faudra diffuser les match de foot en 9.1.4 (si c'est pas déjà fait :mrgreen: ).

Par contre, je ne comprends pas pourquoi d'un coté tu parles de l'avantage des "home atmos" polyvalents (au passage, 6 enceintes de plus, bah c'est doubler leur nombre...) tout en te désolant de l'essor des salles de montages domestiques. C'est un peu lié, non ?
Avatar de l’utilisateur
Rhodes
-10 VU
-10 VU
Messages : 154
Inscription : 06 mai 2020, 20:25
Localisation : Marseille

Re: Dolby atmos et environement

Message non lu par Rhodes »

En vrai, le gros avantage de la com' de ouf sur les barres de son, c'est que comme c'est facile et simple d'utilisation tu as énormément de profanes complets qui maintenant ont au minimum un LCR propre quand on y pense, et ça bah... c'est beau.

Et concernant le Home Atmos, on est là sur un problème de définition (pas merci Dolby). Dolby a deux classifications commerciales pour vendre son produit. L'Atmos Cinéma qui nécessite un moteur de rendu sur un ordinateur à part, des connections audio entre les différents ordis, et qui monte jusqu'à 64 enceintes.
Et le Home Atmos qui tourne sur le même ordi que le DAW, qui est moins cher en licence et qui va jusqu'à 16 enceintes.
Si on veut être bassement technico-pratique en usage professionnel, le Home Atmos n'a rien à voir avec le Home Cinéma, ça défini juste une "taille" et un prix pour son installation. Mais on peut très bien mixer un film destiné aux plus grandes salles dans un auditorium Home Atmos.

Rod.
DenisC
-20 VU
-20 VU
Messages : 3
Inscription : 21 nov. 2022, 10:10

Re: Dolby atmos et environement

Message non lu par DenisC »

J'ai bien envie de me glisser dans la discussion parce que c'est même un peu pour ça que je me suis inscrit, pour tout dire. En ce qui me concerne, je parlerai plutôt d'immersif car les standards sont nombreux mais mes oreilles ne sont toujours qu'au nombre de deux et mes moyens plutôt restreints.

Pas d'ambitions professionnelles donc, pour moi parce que je suis largement à la retraite, mais puisque mon mac me permet maintenant de tenter des mixages et des remixages dans ces formats, en un mot comme en cent : l'idée m'éclate fort.

Dans les années 80 j'avais découvert un micro / tête qu'une petite équipe d'Italiens présentait de studio en studio, et j'avais bien compris ce que immersif veut dire : le binaural me semble d'ailleurs parfaitement adapté à ce genre de rendu. A l'époque, nous n'avions pas d'outils pour gérer cela. Dolby ne servait encore qu'à enlever le souffle de nos multipistes. Aujourd'hui, il en va très différemment, du coup = I had a dream !

Par contre, j'ai remarqué une chose, c'est qu'il y a d'excellentes démos qui sont à mon avis réalisées avec ce type de micro/tête et je me laisse prendre à chaque fois : le derrière est bien derrière, le dessous est dessous et le haut est un vrai haut. Que demander de plus ? direz-vous ? Et bien le fait d'obtenir la même précision avec des panoramiques binauraux, Atmos ou ce que vous voulez. Ce que personnellement, je n'ai jamais obtenu à ce point avec un simulateur logiciel.

Un avis là-dessus ?
tracks

Re: Dolby atmos et environement

Message non lu par tracks »

bougon1er a écrit : 03 mai 2022, 17:12 Bonjour à tous et à toutes.

Je vois fleurir de partout, sur les réseaux sociaux surtout, nombre de publications de collègues qui annoncent leur passage au mixage Dolby atmos, leurs studios équipés, leurs myriades d'enceintes autour de la pièce etc...

Pour faire simple, je me dis que c'est à l'opposé de enjeux environnementaux qui devraient nous préoccuper.
(...)
Et pourtant, je n'ai pas vu beaucoup de discussions dans ce sens. Et je trouve ça assez navrant pour être honnête.
Suis-je le seul dans ce cas ?
Hello,
j'aimais beaucoup le concept de la quadriphonie car avec ça on pouvait déjà re-créer l'espace dans lequel joue le groupe mais la sauce n'a pas prit auprès du grand public.
J'ai pas tellement d'avis sur la question du DA sachant si un truc pareil se démocratisait auprès des masses, il y a gros à parier que l'on verrait fleurir quantités d'appareils + leurs hp de très mauvaise qualité etc ... et de l'argent serait à nouveau gagné au détriment de l'intérêt public.

Mais d'un autre côté j'aime dire que l'écologie n'est pas le problème et elle ne l'a jamais été enfin si mais attends : tu vas voir où je veux en venir ...

J'ai modéré ton discours car il est hors sujet, je vous laisse contacter tracks en mp si vous voulez en savoir plus sur ce point de vue




Rhodes a écrit : 03 mai 2022, 18:58
Personnellement je suis bien plus effaré par la disparition progressive des salles de montage son en studio, qui pousse (et c'est pas de leur faute) énormément de monteurs son à monter une salle d'edit 5.1 chez eux. Là pour le coup le bilan est différent. Si ça continue, compter un écosystème complet par monteur son français au lieu de quelques salles en France sera beaucoup moins sobre que quelques régies Home Atmos.
C'est clair que vu sous cet angle on se pose des questions.
DenisC
-20 VU
-20 VU
Messages : 3
Inscription : 21 nov. 2022, 10:10

Re: Dolby atmos et environement

Message non lu par DenisC »

En tant que musicien, je trouve que l'écoute immersive est une réalité aboutie. Aboutie dans le sens ou c'est celle qui se rapproche le plus des sens que nous possédons déjà. Le proche ou le lointain n'y sont pas artificiellement recréés en jouant sur la puissance sonore ou sur l'ajout d'un délai ou d'une réverbe qui ne sont que des pis-aller, bien que je me suis bien éclaté toute ma vie à faire comme si.

Je trouve que ça ouvre des perspectives gigantesques en musique bien que les musiciens n'aient pas l'air si enthousiastes que ça. Il est vrai que sur scène, tu es déjà content quand tu t'entends (!!!)

Cette désaffection me fait véritablement penser que musicien et "sound designer", mixer, homme de son, ce sont finalement des approches différentes. Moi, j'avais les deux caquettes donc pour moi, c'est Noël, mais ça ne l'est pas forcément pour tout le monde. Malheureusement, ce ne sont pas les faux remixages atmos qui risquent de susciter l'enthousiasme des mous de la chose.

Pour ajouter un mot sur les salles de montage-son, je dirais qu'anciennement, c'était quand même généralement des salles pourraves, sans accoustique, avec des HP de merde. T'avais de la colle plein les doigts et tu passais ton temps a essayer de te retrouver dans ta forêt de "chutes" qui baignaient dans leur petit bac.

Un mac bien au chaud avec un bon casque, en zone fumeur en sirotant un pur malt : Le principe-même a de quoi faire rêver les anciens qui ont connu le monde d'avant.

Pour ce qui est du cinéma, il me semble qu'aux states, les productions dignes de ce nom sont toujours mixées en audi
tracks

Re: Dolby atmos et environement

Message non lu par tracks »

DenisC a écrit : 12 déc. 2022, 17:47 Propos anthropologiques des plus intéressants mais qui nous éloignent peut-être un peu du sujet. Et si nous revenions à notre plaisir ?
Hello Denis et merci. Effectivement j'ai peut-être/surement raté quelque chose. Il m'avait pourtant semblé que l'initiateur de ce fil avait aussi envie de discuter des répercussions écologiques autour du matos nécessaire pour du DA.
Pour ce qui est des plaisirs je ne dis pas qu'il faut les supprimer loin de là car cette sensation/émotion ressentie fait partie intégrante de ce que nous sommes en tant qu'êtres humains et en soi je crois qu'il est légitime de chercher un état contemplatif et de jouissance tellement il y a de choses sur cette planète qui peuvent nous émerveiller y comprit chez les humains. Les plaisirs sont tellement multiples y comprit dans des actions dangereuses voir même criminelles. En revanche se questionner sur la/les raison(s) qui nous motive pour les obtenir oui, je crois qu'une des clefs pour s'en sortir est là et certainement pas avec cette dictature naissante partout dans le monde occidental et chez les chinois.

Et puis je crois que nous seront d'accords sur le fait que lorsque nous nous achetons un truc fusse t'il que pour manger, nous allons choisir (dans la meure du possible car tous n'ont pas du fric), un truc qui ... bin qui nous fait plaisir ya pas à chercher loin.
Donc si on achète du matos DA pour son stud ou chez soi bin : on se fait bien plez au passage.
Tiens si je suis radin bin, c'est que j'aime "ça" : j'en tire un plaisir de ça.
Et tiens : j'vais p'être pouvoir me payer mon matos DA au détriment de la vie de famille (femme et enfants)... l'écologie on y pense pas bcp dans ces cas là ...
Si je tue une personne que je hais vraiment : je vais ressentir du plaisir de l'avoir éliminé.
Si je suis un acheteur compulsif de fringues que je mets à peine : j'en tire du plaisir de tout ça.
Si j'ai un coeur "gros comme ça" et que j'ai des envies irrépressibles d'aider les gens quelque soi la manière, lorsque j'ai des retours positifs des gens j'en tire du plaisir. Et peut importe si j'en ai trop fait et ai peu ou proue mit ma santé en danger (potentiel ou réel). Là on peut même dire qu'il y a possiblement névrose.
On peut aller très très loin quant aux justifications de nos actes les plus anodins et simples : dès le départ tout est conditionné par cette recherche de plaisir peu importe lequel légitime ou pas.

Et quant bien même on me dit "oui mais je me fais chier tte la journée au boulot et il faut bien vivre".
Ok padsouci mais qu'est-ce qu'on fait une fois chez soi ? on se fait plez. Et peut-être même plus que nécessaire tellement "j'en chie depuis des années"... "la porte ouverte à toutes le fenêtres" comme il dit dans le film ...
Et bien souvent il aura fallu consommer pour l'obtenir ce plaisir - ne serait-ce que pour se déplacer d'un point A vers B.

idem
Dr No
-20 VU
-20 VU
Messages : 73
Inscription : 12 oct. 2015, 19:51
Localisation : Ailly sur Meuse
Contact :

Re: Dolby atmos et environement

Message non lu par Dr No »

idem j'ai coupé le rapport avec le post précédent

A part ça la question de départ sur le matos et les contraintes écologiques est effectivement très pertinente
DrNo
tracks

Re: Dolby atmos et environement

Message non lu par tracks »

ah... très bien : si je dérange c'est pas la peine d'insister.
Répondre